Chroniques

Published on juillet 22nd, 2013 | by Monsieur T.

1

As de Trêfle s’électrise : chronique du Nouvel EP

Des fois je rate des trucs. De très bons trucs même. Il faut dire que leur dernier album d’As de Trêfle remonte à 2008. 5 ans déjà mais ce n’est pas le genre de détails qui empêche nos quatre Tourangeaux de tourner à en juger par le nombre impressionnant de concerts annuels (www.as-de-trefle.com/historique-des-concerts). Houlala, le fameux dernier album en date en avait scotché plus d’un et moi le premier. Original dans le son, avec son approche groupe de rock acoustique survitaminé au violon. Mais aussi avec la voix de Laurent Renard, qui nous débite ses paroles toujours loufoques sur un débit effréné, le groupe prépare maintenant sa nouvelle galette (sortie annoncée pour février 2014 ; L’auto-prod c’est cool mais c’est parfois long). Et pour cela quoi de mieux qu’un EP pour faire patienter ? (Certes allez les voir en concert me direz-vous !).

Bref, ayant raté la sortie dudit EP et n’étant probablement pas le seul, je vous propose un petit rattrapage : Sorti directement sur Internet (www.as-de-trefle.com/product/nouvel-ep-mp3) au prix imbattable de “donnez ce que vous voulez“, le 4 titres est disponible depuis maintenant plus d’un an…

Ça ou d’la merde annonce la couleur du nouvel As de Trêfle. Quelques notes de guitare débarquent puis c’est la basse de Laurent Polisset, qui n’a jamais autant groové, qui nous entraîne. Il faut saluer la qualité de la production pour toute la clarté du mini album. Le son des instruments n’a jamais été aussi bien retranscrit qu’ici présent !
Sur des paroles absurdes (“Je préfère me couper une oreille et me la manger en salade plutôt que d’entendre ça … “), comme nous a si bien habitué As de Trêfle, doté d’une rythmique en pleine forme, le titre laisse présager de son potentiel en live. On notera l’arrivée de Michael Saccoman derrière les fûts.

Ce nouveau cru s’annonce plus rock qu’auparavant. C’est d’ailleurs l’impression que je ressens à chaque écoute d’un de leurs nouveaux albums. La fameuse guitare de notre chevelu chanteur devient cette fois pleinement électrique. Déjà tenté sur Houlala (je vous laisse réécouter De la sueur par exemple), la guitare électrique est maintenant présente sur la majorité de l’EP.

Sur un rythme reggae,  le groupe ralentit le tempo pour En prendre de la graine. Des textes légers et une ambiance apaisante qui permet d’apprécier à sa juste valeur le jeu de la violoncelliste Géraldine Bisi. La membre féminine du quatuor mérite pleinement sa place tant elle apporte ce petit quelque chose à la musique d’As de Trêfle. Ce petit quelque chose qui rend le groupe unique.

As de Trêfle nous fait sa Crise de nerfs et revient à l’acoustique pour la troisième et avant-dernière compo. Plus rythmée que la précédente mais toujours avec des paroles décalées. Le groupe fait ce qu’il sait faire. Un titre purement “Trêflien”. C’est bon même si ce n’est pas d’une originalité à décoiffer un drédeu.

On finit en beauté avec Passer l’hiver  qui reste pour moi le meilleur titre de la fournée :

“Enroulé dans mon pull-over
Moi je passe l’hiver à la cool
Emmitouflé dans ma cagoule
Bien à l’abri sous mon imper
Je me dilue parmi la foule
Je suis un lover ordinaire
Qui l’hiver à le nez qui coule
Et qui coule le long des rivières”

Une chanson dont on savoure les paroles au quinzième degré (en dessous de zéro bien sûr !). Passer l’hiver reste en tête longtemps après l’avoir écouté tant les musiciens donnent le meilleur d’eux-mêmes. C’est festif, bondissant et assurément rock. J’en redemande.

L’EP ici détaillé correspond aux quatre premiers titres tels que nous allons pouvoir les écouter sur la future galette. As de Trêfle revient encore une fois, un peu plus rock et ce n’est pas seulement du à la guitare électrique qui s’invite régulièrement. Bien que nos musicos montent en puissance, leur son reste reconnaissable parmi tous. Personnellement, ce fut un vrai plaisir de découvrir ces nouveaux titres pour patienter jusqu’en février 2014. Après la réussite de Houlala, l’attente est là, impossible de le nier. Avec plus de 800 concerts au compteur (et 100 fois plus d’albums vendus entre autre) As de Trêfle est avant tout un groupe de LIVE. Au plaisir de les voir très bientôt en concert (pour les dates c’est par là : www.as-de-trefle.com/concerts) !

Tags: , ,


About the Author



One Response to As de Trêfle s’électrise : chronique du Nouvel EP

  1. Pingback: As de Trêfle - (pas) comme tout le monde - L'Appel Des Tympans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.