Chroniques

Published on décembre 29th, 2016 | by Milo

0

L’année 2016 de l’Appel Des Tympans

Top 2016 par Monsieur T

Malgré quelques déceptions (Blues Pills entre autres), l’année 2016 fut excellente avec nombres de valeurs sures.

Coups de cœurs :

Truckfighters : V
La référence stoner 2016 et peut être (le temps le jugera) le meilleur album des Suédois. (mini chronique dispo ici)

Iggy Pop : Post Pop Depression
Si ce disque doit beaucoup à Josh Homme (Queens of the Stone Age, Kyuss), l’iguane apparaît habité comme jamais en crooner de classe mondiale.

Gojira : Magma
Assurément moins extrême, Magma n’est pas pourtant pas « commercial ». Avec ce disque Gojira prouve qu’il souhaite innover et devenir plus grand que jamais. (chronique dispo ici)

Mars Red Sky
La référence stoner française enfonce le clou avec ce 3ème opus à la prod impeccable qui s’offre même quelques ambiances encore plus pop.

Hypno5e : Shore of the abstract line
Calme, violence et poésie.

Cult of Luna feat Julie Christmas : Mariner
Calme, violence et Julie Christmas !

Dödaren : Passage
La découverte de l’année. Une pochette magnifique et un disque qui alterne avec maîtrise les passages calmes et extrêmes, le tout dans un écrin de stoner.

The Butcher’s Rodeo : Backstabbers
Premier album des Parisiens de Butcher’s rodeo. Ça poutre, ça poutre et le chanteur se permet même des refrains mélodiques !

L’année 2016 par Milo

L’exercice pas très évident de fin d’année, résumer un an en quelques lignes n’est en effet pas l’exercice dans lequel j’excel, enfin bon.
Il y aura eu cette année de très bonnes surprises mais aussi quelques déceptions.

Je vais commencer par les bons cotés de 2016 :

Mars Red Sky – Apex III : mon album coup de coeur de l’année, il aura été en quelque sorte la bande originale de mon année. En effet le trio bordelais continue sa belle (r)évolution en prolongeant le voyage à travers les astres de manière efficace. En bref un album spatial, avec certes, un petit coté pop mais qui se défend plus que correctement en live. Une hâte : les revoir au Hellfest 2017.

Gojira – Magma : Un album qui a connu pas mal de réaction contradictoires au sein des fans du groupe, certains lui reprochant une perte d’agressivité, d’autre au contraire trouvant que l’évolution du style est bienvenue. Je me situe plus dans le second camp, en effet ce nouvel album apporte de la fraicheur dans le répertoire musical de Gojira, et pour moi un groupe qui arrive à proposer de nouvelles compos sans se reposer sur ses acquis cela prouve de leur maturité.

Le Bal des enragés : Le retour tant attendu, 3 heures de live sans interruption, un véritable spectacle vivant. En effet sur les lives du Bal, on ne va pas simplement voir un concert, on assiste à une véritable pièce de théâtre dont nous spectateur faisons intégralement parti. (live report dispo ici)

Brant Bjork – Tao of the Devil : Le retour du darron du stoner, ai-je vraiment besoin de développer ?

Passons maintenant au déceptions de 2016.

Sidilarsen – Dancefloor Bastards : Le nouvel opus de Sidilarsen, je le trouve moins percutant que ces prédécesseurs, est-ce moi qui ai évolué dans mes goûts musicaux ? Je ne saurais répondre, quoique les ayant vu en live en cette fin d’année, les morceaux des albums précédents m’ont mis la pèche comment auparavant mais décidément ceux du nouvel album, j’ai du mal.

Gojira au Hellfest : Je vais me faire taper dessus, mais désolé Gojira au Hellfest je n’ai pas pu rester plus de 15 minutes. Rien à voir avec le groupe mais avec les conditions : ultra blindé donc impossible de se placer dans de bonnes conditions, il faut dire que depuis quelques temps une année sur deux l’organisation fait ce qu’il faut pour réduire la sensation de surpopulation pour l’année d’après remonter un peu plus la jauge… Du coup revenons en au concert : trop de monde, un son inégal selon l’endroit où l’on se place (j’ai quand même essayé de bouger) et des passages inaudibles.

On se retrouve l’année prochaine, avec une petite vidéo histoire de bien commencer l’année, le temps pour nous de finir le montage et de fêter comme il se doit la fin de l’année.

Petit Bonus si vous l’avez loupé : le short moovie de Mars Red Sky

Tags: , , , , , , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.