Les bars. Tous les ..." /> Rencontre avec Claire Aberlenc Trio | L'Appel Des Tympans

Interviews

Published on juillet 24th, 2013 | by Milo

0

Rencontre avec Claire Aberlenc Trio

Les bars. Tous les groupes, peu importe leur renommée ont débuté dans ces lieux. Au détour d’une soirée concert au restaurant le Petit ventre (Prayssac 46), nous avons découvert (et approuvé) le groupe Claire Aberlenc Trio qui était certes ce soir là réduit à deux, mais peu importe tant leur énergie et leur sincérité nous ont convaincu. Nous ne pouvions en rester là et avons renouvelé l’expérience au Bar à vin Le Dousil (Cahors 46) pour un nouveau concert. Toujours sous le charme, il n’en fallait pas plus pour fixer une nouvelle rencontre, cette fois pour une interview avec la chanteuse Claire et le guitariste Alexis.
Séance de rattrapage sur cette discussion que nous n’avions pas eu le temps de diffuser faute de temps.

ADT : Bonjour à vous deux. Pour commencer pouvez-vous nous dire comment s’est créé le groupe ?

Claire : Bizarrement en fait. Avant je jouais dans une formation plus rock et on s’est rencontrés par cet intermédiaire. Alexis jouait de la guitare et moi je jouais également dans un autre groupe, un duo. Ça s’est arrêté et j’ai dis : “J’aimerais bien que l’on fasse un truc ensemble, est-ce que ça te dit ?” On a tenté et puis voilà ! Au départ on a fait des reprises de ce que je faisais avant. Et puis maintenant, nous n’avons plus aucun des anciens morceaux.
Alexis : Oui, on a transformé le répertoire.
Claire : Complètement oui, on a fait des choses qui ne nous correspondaient plus. Exclusivement en anglais, soul et blues. Au départ on était partis sur des choses un peu plus hétéroclites et là on essaie d’homogénéiser le set.

ADT : Et le troisième comparse (NDLR : Clair Aberlenc Trio), il est arrivé quand ?

Claire : Rapidement après je pense. Au départ il y avait aussi un pianiste pendant quelques temps. Le percussionniste est arrivé et le clavier avait d’autres projets donc ça s’est arrêté. Le percussionniste c’est un pote à moi avec qui j’avais déjà chanté. Il a un groupe de son coté, j’ai fais les choeurs avec lui et après j’ai eu envie de chanter toute seule.

ADT : Pourriez-vous nous parler de vos influences respectives ?

Claire : À la base moi j’ai été influencée par les chansons françaises. Puis à l’adolescence je me suis dit mon truc à moi c’est plus les Stones, les Beatles, Jimmy Hendrix, Led Zep. Avec mes copines on faisait les bourses aux disques et on achetait des 33 tours pirates. Après il y a eu les chanteuses comme Aretha Franklin. Après j’ai beaucoup écouté de filles chanteuses. Car quand tu chantes, tu écoutes beaucoup de choses que tu a envie d’égaler ou en tout cas d’essayer. Sharon Jones, Lauryn Hill, dans le fond c’est terrible. Sharon Jones c’est juste quelqu’un que j’adorerais voir sur scène.
Alexis : Moi quand j’étais ado j’écoutais vachement de rock. Progressivement je suis passé vers le blues. En fait j’ai fait le chemin inverse : j’ai fait le rock et après les racines du rock. Et le groove aussi : tout ce qui est funk, soul…. j’essaie d’être polyvalent, j’aime bien la musique latine, faire du jazz. Mais mes influences principales c’est le blues et le groove. J’aime bien le Hip Hop aussi, je suis né un peu plus tard que Claire (rires). J’essaie de m’inspirer de ce qui m’entoure.

ADT : Pourquoi avoir choisi de faire du blues en acoustique et pas en électrique ?

Alexis : Et bien à la base on était deux. Et puis ça nous permet d’avoir un truc beaucoup plus brut, moins sophistiqué. ça nous brancherait mais pour le moment on fait nos armes à deux ou à trois.
Claire : Et puis c’est une super école. Si tu arrives à capter les gens comme ça imagine après…
Alexis : Et c’est un avantage, nous on essaie de faire de la soul et du groove tintés de blues. Ce genre de musique se fait plus à cinq minimum. Ça va jusqu’à dix avec les cuivres, les choeurs et tout le bordel. C’est un peu un défi de faire sonner cette musique à trois.
Claire : Après on garde ça en tête, Alex aimerait trop prendre sa guitare électrique.

ADT : Par rapport à ça, comment est-ce que ça se passe pour adapter des morceaux qui ne sont pas forcément acoustiques ?

Alexis : Les racines du blues sont vachement acoustiques, il y a toujours moyen d’adapter. Le problème se pose plus sur les morceaux qui groovent. Des fois ça demande une adaptation et une coordination, je suis obligé de faire deux voire trois trucs en même temps. L’idée c’est que chacun faait le boulot d’une ou deux personnes pour au final avoir un rendu de cinq personnes mais à trois. En fait pour déconner je dis que l’on est un groupe discount (rires).

ADT : Sur l’EP on trouve 7 morceaux. Quels ont été les critères de sélection ?

Alexis : Ben on avait réaménagé notre répertoire donc on avait viré tout ce qui n’avait aucun rapport avec le blues et la soul. Et du coup on est tombés sur du Marvin Gaye. On a voulu s’influencer des classiques soul et blues. En fait on a pris les meilleurs.
Claire : Oui, enfin les meilleurs d’il y a un an. Sur ceux-là maintenant il y en a qui ne sonnent plus du tout pareil. Depuis si c’était à refaire, on ne reprendrait plus du tout les mêmes morceaux.

ADT : Quels sont les projets du groupe pour 2013 ?

Claire : Des compos.
ADT : Des reprises ?
Alexis : Uniquement en hommage, des reprises où l’on peut apporter notre patte afin d’amener quelque chose. Mais on va vraiment s’axer sur les compos. En avoir entre cinq et dix et compléter avec quelques reprises.
Claire : Oui et pouvoir enregistrer un EP de compos. Quelque chose de personnel et qui permettrait d’accéder à d’autres scènes. Et peut-être de se trouver un nom. Là c’est cool c’est mon nom mais il n’y a pas que moi dans le projet. Alexis a une grosse place là dedans, il fait les adaptations, il bosse pas mal sur les compos.

ADT : Et les compos, en anglais ou en français ?

Claire : En anglais oui.
Alexis : Après je pense que l’on ne va pas se mentir. On est français et j’ai dans l’idée de faire quelques trucs en français. Ce que l’on arrivera à faire sonner. Ça pardonnera moins.

ADT : Merci d’avoir répondu à nos questions et surtout bon courage pour les compos.

Plus d’infos sur Claire Aberlenc Trio : www.facebook.com/ClaireAberlencTrio

Tags: ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.