Reportages

Published on octobre 17th, 2017 | by Monsieur T.

0

Sidifest – Le Bikini – 14 octobre 2017

Samedi 14 octobre 2017 !

C’est le grand jour pour Sidilarsen qui fêtent ce soir leurs 20 ans de carrière, dans l’une des salles emblématique de la ville rose : Le Bikini !

Pour l’occasion les Sidi ont vu les choses en grand en organisant une grosse soirée avec rien de moins que 5 groupes au programme.

On commence avec Hanibal Death Machine. Il sont venus de loin, comme nous l’explique Jean-Luc aka James Bond, d’un patelin à 40 bornes d’ici, Montauban. HDM a gagné fièrement le tremplin organisé par nos Bastards et ont donc l’honneur d’ouvrir la soirée dans une salle qui se remplit à vue d’œil. Le style musical des quatre garçons et leur danseuse est un metal industriel, avec chant éraillé en français. Une demi-heure, c’est court et le groupe nous aurait volontiers joué quelques morceaux supplémentaires. Pour les avoir déjà vu quelques années auparavant au Rio dans leur ville natale, j’ai étais agréablement surpris par l’évolution du groupe, qui a gagné en cohérence et maturité. L’ajout d’un batteur, ainsi que d’une danseuse, apporte une plus-value indéniable au groupe. Affaire à suivre !

Alexander - Severny Flot

Alexander – Severny Flot

On enchaîne avec Severny Flot tout droit venu de Russie. Visiblement très fiers de fêter les 20 ans de leurs amis, tous les membres du groupes arborent fièrement un t-shirt Sidilarsen. Nous avons ici affaire avec un groupe de rock sévèrement burné. Après quelques morceaux en anglais, le groupe passe à leur langue natale et ça le fait grave ! Leurs compositions se permettent des passages à la limite du metal, sans oublier des parties plus aériennes, bien aidées par leur synthé et les images projetées en arrière-plan. Qui dit anniversaire dit cadeau et ce n’est ni plus ni moins qu’un magnum de vodka qu’il offre sur scène à Fryzzzer de Sidi.

Arno - Black Bomb A

Arno – Black Bomb A

On monte encore le niveau avec Black Bomb A qui monte sur scène pour la dernière date de la tournée « Comfortable Hate ». Un set court mais particulièrement intense. La fosse maintenant remplie, bondit à chacune des jouxtes verbales du duo Poun/Arno. Ces derniers ne semblent pas indifférents à tant d’amour et le sourire sur leurs visages ne décollera pas de la soirée. Pour l’occasion nous aurons même droit au classique « Mary » avec leur ancien bassiste ! Un joli bordel dont on vous reparlera bientôt puisque nous avons eu l’honneur de rencontrer ces deux allumés de Poun et Arno pour une interview filmée !

Live tonight – Sold out !

Ça c’est fait. Une salle complète. 1400 personnes chauffées à blanc par les coreux de BBA. Il n’en fallait pas moins pour Retourner la France le Bikini. Didou, fidèle à son habitude, est monté sur ressort et enchaîne avec Back to Basic et le très rock Spread it du dernier album. Un début de concert ultra efficace, on n’en attendait pas moins de nos Toulousains. Si la setlist fait honneur à l’ensemble de leur carrière, c’est bien Dancefloor Bastards qui est le plus représenté ce soir avec sept morceaux ! Pour ce concert événement Sidilarsen nous a réservé quelques surprises et voilà rien de moins que nos deux fauteurs de trouble de Black Bomb A qui débarquent en plein milieu de Guerres à Vendre. Avec pas moins de quatre chanteurs sur scène on vous laisse imaginer le bordel qui s’est répercuté directement dans la fosse ! Et pour ne surtout pas laisser retomber la température on enchaîne le morceau suivant avec un Wall of Death dantesque, tout en symbole. C’est maintenant à Alexander de Severny Flot de monter sur scène pour un duo basse/batterie. Une interlude sympathique pour mieux repartir. Sidilarsen et le public Toulousain c’est une longue histoire d’amour qui n’en finit plus. Le public reprendra Dancefloor Bastards en chœur, les bras en l’air ! En parlant d’amitié c’est une autre amie de longue date, Bera, qui arrive pour l’excellent morceau On en veut encore. Pour enfoncer le clou de l’émotion, Didou se met à nu pour Le jour médian, l’une des ballades du dernier album.

Viber - Sidilarsen

Viber – Sidilarsen

Pour le premier rappel, Sidilarsen nous ressort quelques vieux morceaux qui font du bien dont un certain datant de 99 ! Technotrone, un gros morceau de teufeur avec pour l’occasion Sabash leur ancien guitariste et Turbo à la batterie revêtant fièrement son masque tête de cheval !

Pour le second et dernier rappel, Sidilarsen nous sort un combo gagnant monstrueux. Comme on vibre avec ses beats au taquet, puis Vibber lance La morale de la fable, plus que jamais d’actualité.

On se quitte sur le désormais classique final Des Milliards, où le public s’assoit par terre tel le peuple endormi avant de se libérer, pour enfin reprendre en cœur les paroles : « Nous sommes des milliards contre une élite. » .

Didou - Sidilarsen

Didou – Sidilarsen

Pour avoir eu l’occasion de voir Sidilarsen de nombreuses fois et dans des conditions très différentes (de la salle du Rio à Montauban jusqu’à la MainStage 1 du Hellfest), je peux affirmer sans crainte qu’il s’agissait de mon meilleur concert avec eux. Un long concert pour fêter leur 20 ans ! Un concert durant lequel le public a envahi la scène comme sur La Fibre ! Un concert avec des guests de folie : Poun, Arno de BBA, Alexander de Severny Flot, Bera, Sabash ! Mais surtout, un concert avec un public qui a su répondre présent pour prendre une claque digne de ce nom !

« Est-ce que le meilleur est à venir ? » J’ose y croire. Une chose est sûre : Didou et ses compères sont partants pour en reprendre pour 20 ans !

Désolé pour Gorod (Death metal technique) et DJ Mulot. N’habitant pas sur place, je suis parti avant leur set.
N’hésitez pas vous abonner à la page de l’Appel des Tympans pour suivre notre actualité en attendant la diffusion de l’interview filmée de Black Bomb A!

Tags: , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.