Chroniques

Published on janvier 6th, 2014 | by Monsieur T.

0

Thelma On Fire – Matches and Fuse EP

Début décembre j’ai eu l’occasion de me rendre à la salle de concert du RIO (Montauban 82) pour une soirée bien rock’n’roll. « Le Père Noël est un Rockeur », puisque tel était le nom de la soirée, le principe étant d’offrir un jouet à l’entrée pour pouvoir accéder aux concerts prévus ce soir-là.

Ma bonne action accomplie (une magnifique peluche de Tigrou !) me voilà dans la fosse. Malgré un son trop très fort ce soir là, j’ai eu le plaisir de découvrir plusieurs groupes dont un au potentiel prometteur : Thelma On Fire. Ce jeune groupe de Midi-Pyrénées, dont la présence scénique ne m’a pas laissé de marbre, vient justement de sortir un EP.

Matches and Fuses, premier EP du quatuor, commence par une courte piste instrumentale. Une voix annonce le compte à rebours pour lancer l’EP et là, c’est un bon rock moderne qui débarque dans mes oreilles. Le son du mini album est très bon, on sent qu’il y a du taf derrière et cela fait plaisir à entendre. On a affaire ici à un groupe rock : guitares, basse, batterie, voix. What else ?

Beaucoup d’influences se font ressentir dans leurs compositions mais le tout est parfaitement digéré pour au final aboutir à une réelle identité. La voix du chanteur a des accents de Brian Molko (Placebo) voire de Matthew Bellamy (Muse) par moment, la partie musicale, elle, est bien différente. Les guitares très aériennes et très lentes n’hésitent pas à devenir tranchantes et agressives lorsque le besoin s’en fait sentir. Comme si l’on assistait à une forme de folie parfaitement maîtrisée qui se libérerait sur le refrain. « We Have Fallen », 4ème piste de l’EP en est le parfait exemple. La version live de cette chanson est vraiment excellente, le guitariste principal n’hésite pas à donner de sa personne pour s’approprier la scène. Les chœurs façon « scream » sur le refrain sont bien appuyés en live sans toutefois verser dans le métal.

Les textes des chansons, entièrement en Anglais, ne m’ont pas particulièrement transporté. Je me pose toujours la question du choix de cette langue pour un groupe français…. Qu’importe, pour les Thelma On Fire, ils nous prouvent que même sur une piste instrumentale ils peuvent nous transporter très loin. L’EP finit en beauté sur « Please Don’t Cry », la vrai piste instrumentale de ce disque ! Six minutes de plaisir auditif où l’on assiste à une lente montée avant l’explosion finale.

Thelma On Fire est une très bonne surprise qui mérite le détour si vous avez l’occasion d’aller les voir en concert. Le mini album est agréablement rythmé puisque l’écoute nous fait naviguer entre compos énergiques (Matches and Fuse), ballades (Green Eyes) et compos instrumentales (Please Don’t Cry). Un vrai groupe de rock qui ne penche pas sur la pop et qui assume pleinement ses guitares électriques.

Artiste : Thelma On Fire
EP : Matches and Fuse
Disponible depuis octobre 2013
Site web : http://thelmaonfire.fr/

Verdict : 8/10

Tags: , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.