Une semaine au Groland | L'Appel Des Tympans

Reportages no image

Published on septembre 30th, 2013 | by Milo

0

Une semaine au Groland

presidentsalengroLUNDI 16 SEPTEMBRE
“Il est là Moustik ? Il est là Moustik1 ?” est une phrase qui a ponctué toute la soirée d’inauguration des Groconcerts au Connexion Live organisés par l’association Jerkov
Non Moustik n’était pas là, par contre nous avons eu droit à trois concerts, chacun déroutants à leur façon, et qui ont su donner le sourire aux toulousains qui ont répondu à l’appel.

Magusaga
Pour qualifier leurs performances, je parlerais de “Métal punk cabaret”, tant leur interprétation fut riche de surprises. En effet, le scream s’alliait aux paroles engagées, le tout entrelacés de sketchs du chanteur/comédien. Tout un monde, donc ! Pour vous donner quelques exemples (et vous donner faim) leur chanson “Jean-Paul III” finit par une reprise d’IAM avec pour paroles “Jean-Paul III danse le mia” . Bref, un groupe plein d’humour et de revendications.
Magusaga sur Facebook

Ultrazook
Malgré leur nom qui prête allégrement à confusion, leur musique n’a absolument rien à voir de près ou de loin avec la musique des îles qu’est le zook. Je leur ai donc posé la question  “Pourquoi ce nom de groupe ?”, ce à quoi ils répondent “NIRVANA était déjà pris.”
Dans les faits, Ultrazook traverse le ciel musical à la manière tout à fait hallucinante d’un ovni. Très expérimentale, leur musique est faite d’arrangement superposés ; la batterie est très jazzy, le synthé nous donne l’impression d’être dans un film d’horreur avec des poupées, et la basse apporte de jolies mélodies. Bien que le tout fasse penser à un capharnaüm, on reste hypnotisés par tant d’audace.
ultrazook.bandcamp.com

Nous avons également eu droit à un discours du président de Groland, Salengro, “Nous continuerons d’être présents pour faire chier”, qui répondait à tous commentaires venus du public par un “Ta gueule” tout ce qu’il y a de plus présidentiel.

JEUDI 19 SOIREE ROSE
Des soutien-gorge en guise de guirlande, une lumière fushia et des petits cœurs un peu partout, mais oui nous sommes bien au Connexion décoré comme il se doit pour faire ressortir le côté glamour des grolandais (ceci n’est presque pas une oxymore).

Erotik Market
C’est frais, ça respire la vie et la poésie ; dans le cadre d’une soirée rose, c’est un défi réussi. On entend quelque chose de Tegan&Sara ou de The Do dans leur musique, néanmoins ce groupe reste une petite perle unique, et très certainement montante ! Très créatifs, on entend tour à tour des sonorités orientales, pop ou même folk. Les écouter, c’est un peu comme se faire servir le cocktail fruité et coloré de ses rêves.
Erotic Market sur Facebook

Zob
Le groupe se définit lui-même comme du “slam’n roll” ; je dirais même du hip’n roll. Beatbox, contrebasse et paroles quasi parlées forment ici des chansons coup de poing, où le public lui-même s’en prend plein la figure (“Quel public de merde” était écrit sur leur t-shirt).

zobfifigrot

Tags: ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour plus d'infos.